Homophobie : l’état des lieux

France 3

Invitée sur le plateau du Soir 3, Marie-Anne Valfort, économiste, revient sur l’intégration des personnes LGBT dans les pays développés.

Alors que la journée mondiale contre l’homophobie est organisée samedi 18 mai, l’économiste Marie-Anne Valfort revient sur le plateau du Soir 3 sur l’intégration des personnes LGBT dans les pays développés. "Les discriminations restent très fortes y compris dans les pays membres de l’OCDE, indique-t-elle. Les personnes LGBT présentent des taux d’emploi et de salaire moindres par rapport au reste de la population. Elles ont également 11% de moins de chance d’accéder à des postes d’encadrement. Les testing sur CV confirment ce désavantage."

Une acceptabilité modeste en France

Et l’économiste d’ajouter : "A CV équivalent, un candidat LGBT a 50% de chance en moins d’être invité par les employeurs à un entretien d’embauche qu’un autre candidat non LGBT. La France n’est pas une exception. L’acceptation de l’homosexualité y est modeste. Sur une échelle de 1 à 10 d’acceptabilité, les Français affichent un score de 6. Une enquête récente montre par ailleurs qu’une personne LGBT sur dix affirme avoir été victime d’agression physique au cours des douze derniers mois."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne