GM&S : la justice reporte sa décision

FRANCE 3

Les 277 salariés de l'équipementier creusois GM&S : la justice reporte sa décision vont encore devoir attendre la décision. du tribunal de commerce de Poitiers, qui a reporté sa décision à lundi 31 juillet. Une seule offre de reprise partielle est sur la table avec le maintien de 120 emplois.

Les salariés de GM&S ne sont toujours pas fixés sur leur sort. "Il y a eu des applaudissements un peu moqueurs, suivis d'un abattement généralisé même si forcément, les salariés refusent de l'admettre"; témoigne Julien Bigard, envoyé spécial à La Souterraine (Creuse). Certains salariés étaient présents depuis 8h du matin et attendaient cette décision avec impatience. "Beaucoup croyait en une issue positive, finalement le sursis est prolongé", ajoute le journaliste avant de préciser : "Nous avons croisé des salariés l'air hagard. 'Nous avons l'impression à chaque fois de passer sur le grill', nous disait tout à l'heure leur avocat", déclare Julien Bigard.

Les salariés maintiennent la pression

Les salariés ont décidé de ne pas baisser les bras. "Oui, il faudra bien digérer cette annonce avant une nouvelle semaine d'attente. Une semaine de combat, car les salariés préviennent : ils comptent maintenir la pression sur le gouvernement comme sur les constructeurs"; assure l'envoyé spécial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne