"Gilets jaunes" : une ambulancière accuse un commandant de violences policières

FRANCE 2

Lors des manifestations des "gilets jaunes" à Toulon (Var), plusieurs vidéos accablent un commandant de police, qui est suspecté d'avoir commis des violences policières. 

La scène se déroule en marge des manifestations des "gilets jaunes" de Toulon (Var), samedi 5 janvier. On y voit un commandant de police frapper au visage un individu qui semble déjà entouré par les CRS. Il s'agit de Didier Andrieux, l'un des responsables des policiers en tenue à Toulon. Nous avons pu joindre ce commandant, qui nous a livrés sa version des faits : "Il avait un tesson de bouteille cassée dans la main. Je suis face à un individu que je sais dangereux. Je fais usage de la force en donnant deux coups de poing pour l'interpeller et qu'il lâche cet objet".   

"En plus tu es une femme"   

Mais dans une autre vidéo, ce même commandant de police, Didier Andrieux, a été filmé, le même jour, en train de frapper deux "gilets jaunes". Selon le policier, ils ont commis des violences et proféré des insultes, avant leurs interpellations. Leur père, qui a assisté à la scène, annonce vouloir porter plainte. Une ambulancière présente lors de la manifestation dit également avoir reconnu Didier Andrieux comme l'homme qui lui aurait porté des coups au visage. "Il m'a dit 'maintenant tu dégages, en plus t'es une femme' et il m'a donné un coup de tête", raconte-t-elle. Le préfet du Var a saisi l'IGPN (police des polices) pour faire la lumière sur ces suspicions de violences policières. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne