VRAI OU FAKE Désintox. Non, la double peine n'existe pas encore au Danemark, contrairement aux dires de Valérie Pécresse

Interrogée sur des questions de politique pénale, l’élue « Les Républicains » a indiqué être « pour le doublement des peines, pour les crimes commis dans les quartiers les plus criminogènes. (...) C’est ce qu’ils font au Danemark ! »

Valérie Pécresse s’est inspirée un peu vite du Danemark. Interrogée sur des questions de politique pénale, l’élue « Les Républicains » a indiqué être « pour le doublement des peines, pour les crimes commis dans les quartiers les plus criminogènes. Vous allez me dire c’est pas constitutionnel. Eh bien c’est ce qu’ils font au Danemark ! » La présidente de la région Ile de France fait référence à un projet de loi qui est porté par le ministre de la justice, Søren Pape Poulsen, du Parti populaire conservateur). Celui-ci prévoit effectivement le doublement des peines pour certains crimes s’ils sont commis dans un des 25 quartiers du pays classés sensibles.

Mais contrairement à ce que laisse entendre la Présidente du conseil régional d’Ile-de-France, la loi n’a pas encore été votée pour la simple et bonne raison qu’elle n’a pas encore été présentée devant le parlement. La mesure s’inscrit en fait dans un ensemble de propositions qui visent à lutter contre ce que le gouvernement appelle les "ghettos". Si certaines mesures ont déjà été votées au printemps, ce n’est pas le cas de celle qui concerne le renforcement des peines dans certaines zones. La mesure doit être discutée au parlement ce mois-ci et a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses critiques, notamment de la part d’avocats danois. Ces derniers jugent qu’elle conduirait à une rupture du principe d’égalité devant la loi.

Et en France ? Contacté par Désintox, le porte-parole du ministère de la Justice considère de son côté, que la proposition de Valérie Pécresse semble bel et bien « contraire au principe constitutionnel d’égalité devant la loi pénale ».

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxLiberation/
Sur Twitter : https://twitter.com/libedesintox
Sur instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne