Crise sanitaire : Axa condamné à indemniser un hôtelier-restaurateur

France 3

Fin décembre, le propriétaire d'un hôtel-restaurant de Haute-Savoie a fait plier le groupe Axa. L'assureur devra lui verser au moins 60 000 euros pour des pertes d'exploitation causées par la crise sanitaire. 

Le Bellevue, un hôtel-restaurant de Haute-Savoie, est le premier à faire plier son assureur. Mardi 22 décembre, la compagnie Axa a été condamnée par la justice à lui verser 60 000 euros, soit une première indemnisation pour couvrir les pertes d'exploitation. "Ça nous permet de passer un petit peu plus sereinement cette période", témoigne Thomas Mugnier, le gérant du Bellevue. Le combat s'était révélé long, contre quelques lignes dans son contrat.   

Une centaine de procédures

Il s'agit d'une clause d'exclusion de garantie sur les pertes d'exploitation. Un paragraphe pas assez visible selon le tribunal de commerce d'Annecy, contrairement à ce qu'impose le code des assureurs. Une centaine de procédures ont été lancées contre Axa France : sur 16 jugements rendus concernant uniquement des restaurateurs, l'assureur a été condamné neuf fois. L'entreprise a annoncé jeudi 31 décembre de la matinée qu'elle fera appel de la décision rendue par le tribunal de commerce d'Annecy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne