Aveux de Jonathann Daval : "La possibilité, enfin, de pouvoir mettre en place une vraie défense" d'après l'un de ses avocats

Maitre Randall Schwerdorffer, l\'un des avocats de Jonathann Daval.
Maitre Randall Schwerdorffer, l'un des avocats de Jonathann Daval. (BRUNO GRANDJEAN / MAXPPP)

Jonathann Daval a reconnu pour la première fois avoir tenté de brûler le corps de sa femme.

Lors de la reconstitution organisée dans la matinée, Jonathann Daval a reconnu avoir tenté de brûler le corps de son épouse. Il avait déjà reconnu l'avoir tuée en octobre 2017. L'un des avocats de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, estime sur franceinfo lundi 17 juin que les nouveaux aveux de son client ouvrent "la possibilité, enfin, pour [ses] avocats, de pouvoir mettre en place une vraie défense".

franceinfo : Vous avez fait part du soulagement de Jonathann Daval après ses aveux. Est-ce aussi un soulagement pour vous, en tant qu'avocat ?

Randall Schwerdorffer : En tant qu'avocat, je ne parlerais pas de soulagement, mais je dirais que c'est une réouverture de son futur procès. C'est aussi la possibilité, enfin, pour les avocats de Jonathann Daval, de pouvoir mettre en place une vraie défense, parce que le mensonge, notamment du bois d'Esmoulins [Jonathann Daval a longtemps nié avoir brûlé le corps de son épouse, ndlr], finissait par réduire toutes les discussions sur son affaire à cette crémation et à cette inconnue. Au-delà du procès, il était fondamental que Jonathann, qui a toujours un lien d'affection très profond avec ses beaux-parents, les soulage, se soulage, au-travers de cette vérité, et nous permette enfin de rentrer réellement dans sa future défense.

La demande de sa belle-mère de dire la vérité a-t-elle joué un rôle, ou était-il décidé à tout dire ?

Je l'ai dit hier, à la télévision : Jonathann est libre dans ses paroles, on ne lui dit jamais ce qu'il doit dire. Nous savions, en revanche, qu'il allait être très précis sur la scène de violence. Il n'avait jamais été aussi précis. En revanche, sur le bois d'Esmoulins, nous savions aussi qu'il était complètement fermé. Or, Jonathann réagit dans le moment et dans le temps émotionnel. La présence de la maman d'Alexia, du père d'Alexia aussi, aujourd'hui, ont été des paramètres fondamentaux. La présence sur les lieux, là où Alexia a été déposée par Jonathann, et là où a eu lieu la crémation, ont été tout un tas de paramètres qui ont mis Jonathann au plan émotionnel, là où il devait être pour lui permettre d'avouer. Cela a été très difficile.

Comment s'est passée cette reconstitution pour lui ?

Il a parlé tout de suite. Il a été très précis immédiatement sur la scène de violence qu'il y a eu entre lui et Alexia, et sur le déplacement du corps. Il a été très spontané dans tout ce qu'il a dit. Arrivé au bois d'Esmoulins, il a été très spontané jusqu'au déplacement et placement du corps, et, après, il s'est fermé.

Avez-vous pu vous entretenir avec lui après cette reconstitution ?

Certainement pas, parce que Jonathann était épuisé, émotionnellement complètement vidé. Mais, en même temps soulagé.

Vous êtes à nouveau en ligne