Attentats de 1995 : la justice examine la demande de libération de Boualem Bensaïd

FRANCE 3

Le terroriste du RER B, Boualem Bensaïd, sera-t-il libéré ? Sa demande est examinée par la justice, jeudi 28 mai. Détenu depuis vingt-cinq ans, il avait été condamné à la perpétuité, étant considéré comme celui qui a posé la bombe.

C’est l’une des figures du terrorisme en France. Le nom de Boualem Bensaïd renvoie à des images qui ont marqué le pays en 1995. La série d'attentats du Groupe islamique armé (GIA) a causé la mort de huit personnes et fait 200 blessés. Arrêté quelques mois après les attaques, Boualem Bensaïd a été condamné à la prison à perpétuité. Après vingt-cinq ans derrière les barreaux, son avocat va plaider, jeudi 28 mai, sa remise en liberté. "Le droit permet aujourd’hui à Boualem Bensaïd de demander sa libération conditionnelle et son expulsion vers l’Algérie", explique Me Romain Ruiz.

Un risque de récidive selon un rapport

Un rapport de la prison souligne le haut degré de dangerosité de Boualem Bensaïd, ainsi qu’un risque de récidive. La perspective de sa sortie effraie les victimes, comme Annick Brocheriou, qui a perdu sa fille dans les attentats. Insupportable pour cette mère d’imaginer le terroriste libre. La décision devrait être rendue d’ici quelques semaines. La remise en liberté de Boualem Bensaïd semble peu probable à ce stade.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne