Après la nomination d'Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice, un procureur de la République demande à être déchargé de ses fonctions

Jean-Luc Lennon, alors procureur de la République de Lons-le-Saunier (Jura), lors d\'une conférence de presse, le 9 août 2018.
Jean-Luc Lennon, alors procureur de la République de Lons-le-Saunier (Jura), lors d'une conférence de presse, le 9 août 2018. (MAXPPP)

"La personnalité de l'actuel garde des Sceaux et les propos qu'il a pu tenir par le passé lorsqu'il était avocat ne sont pas de nature à me rassurer sur les possibilités de travailler sereinement sous son autorité", explique Jean-Luc Lennon, dans un mail adressé à franceinfo.

"J'estime que les conditions ne sont plus réunies pour que je puisse poursuivre loyalement ma mission à la tête du parquet de Basse-Terre" en Guadeloupe. Dans un mail adressé à franceinfo, samedi 11 juillet, le procureur de la République Jean-Luc Lennon explique avoir demandé à être déchargé de ses fonctions, confirmant une information du MondeRaison avancée : la nomination d'Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice.

"La personnalité de l'actuel garde des Sceaux et les propos qu'il a pu tenir par le passé lorsqu'il était avocat ne sont pas de nature à me rassurer sur les possibilités de travailler sereinement sous son autorité", écrit le procureur. Avant d'ajouter qu'il "s'agit d'une démarche personnelle, issue d'une réflexion que j'ai menée en conscience." 

"Engager un dialogue constructif et apaisé"

Néanmoins, "si les démarches qu'il a entamées auprès de la direction des services judiciaires devaient être suivies d'effet, il retournerait alors dans un premier temps au parquet général de Basse-Terre, qui est lui aussi placé sous l'autorité hiérarchique du ministre de la Justice, rapportent nos confrères du Monde. S'agit-il d'une première étape avant une éventuelle mise en disponibilité ou un passage vers le siège, où les magistrats sont statutairement indépendants ?" 

Avant d'être nommé procureur de la République de Basse-Terre l'an dernier, Jean-Luc Lennon, aujourd'hui âgé de 55 ans, avait notamment été procureur de la République à Lons-le-Saunier (Jura) et procureur adjoint à Bastia (Haute-Corse).

Le ministère de la Justice a réagi auprès de l'AFP, samedi en fin d'après-midi, en soulignant que, lors du discours de passation, Eric Dupond-Moretti avait expliqué "qu'il n'était en guerre avec personne". Le garde des Sceaux "recevra d'ailleurs prochainement les organisations représentatives des magistrats afin d'engager un dialogue constructif et apaisé".

Vous êtes à nouveau en ligne