Affaire Sophie Le Tan : l'ADN de la jeune femme retrouvé sur une scie

France 2

L'étau se resserre autour du principal suspect dans l'affaire de la disparition de Sophie Le Tan. L'ADN de la jeune femme a été retrouvé sur une scie dans la cave de Jean-Marc Reiser.

C'est un nouvel élément accablant pour Jean-Marc Reiser, le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan. Cette fois, c'est sur le manche d'une scie dans la cave de Jean-Marc Reiser que les enquêteurs ont retrouvé le sang de la jeune fille. Les policiers avaient déjà retrouvé l'ADN de Sophie Le Tan dans l'appartement du suspect.

Disparue depuis septembre

Vendredi 29 mars, face à ce nouvel élément, Jean-Marc Reiser, déjà condamné pour viol, continue de clamer son innocence et garde la même version des faits. Il dit avoir rencontré l'étudiante par hasard à la faculté avec la main en sang. Selon le suspect, Sophie Le Tan aurait alors accepté de monter chez lui dans son appartement pour se faire soigner. La femme a disparu depuis le 7 septembre dernier à Schiltigheim, près de Strasbourg (Bas-Rhin). La jeune fille allait visiter un appartement mis en location sur internet par Jean-Marc Reiser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne