Affaire Adama Traoré : "Les magistrats instructeurs comprennent peut-être enfin que cette affaire mérite une enquête effective", se félicite Yassine Bouzrou

Yassine Bouzrou, l\'avocat de la famille d\'Adama Traoré, le 3 mars 2020 à Paris.
Yassine Bouzrou, l'avocat de la famille d'Adama Traoré, le 3 mars 2020 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

L'avocat de la famille d'Adama Traoré salue la décision des magistrats de mener de nouvelles investigations après l'audition de deux témoins.

L'avocat de la famille d'Adama Traoré, Me Yassine Bouzrou, s'est félicité, mercredi 8 juillet auprès de franceinfo, de la décision prise par les magistrats de mener de nouvelles investigations après l'audition de deux témoins clés, comme le rapportait franceinfo le 3 juillet. Ces investigations visent notamment à chercher de nouveaux témoins de la première tentative d'interpellation à laquelle le jeune homme avait échappé et qui avait donné suite à une course-poursuite puis une deuxième interpellation.

"Ces nouveaux actes montrent que la demande de clôture de l’instruction des gendarmes est rejetée et que les magistrats instructeurs comprennent peut-être enfin que cette affaire mérite une enquête effective", déclare l'avocat, rappelant que "cela fait des années que nous demandions l'audition de ces témoins clés".

Une "avancée majeure"

"Ces auditions ont permis une avancée majeure dans ce dossier car, d'une part, nous avons eu la confirmation qu'Adama Traoré n'était pas en détresse respiratoire, ce qui invalide les expertises judiciaires qui exonèrent les gendarmes. D'autre part, ces auditions conduisent enfin les magistrats instructeurs à ordonner spontanément des investigations", ajoute-t-il.

Adama Traoré est un jeune homme noir de 24 ans, mort après une interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, en juillet 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne