Crédit d'impôt : la colère des fabricants de fenêtres

FRANCE 2

Si vous avez l'intention de changer vos anciennes fenêtres, vous ne bénéficierez pas du crédit d'impôt. Les ménages s'y étaient habitués, mais le crédit est suspendu depuis cet été. Les professionnels du secteur sont en colère.

Sophie Mayet a fait changer ses six fenêtres. Pour elle, pas le choix, il fallait mieux isoler son appartement. Pour installer ses nouvelles fenêtres, Sophie Mayet a payé 11 000 €, mais a bénéficié d'un crédit d'impôt de 1 200 €. Ce crédit était indispensable pour elle. "Sans crédit, je n'aurai pas pu engager ses travaux, ou alors après avoir fini de payer mon prêt immobilier", estime-t-elle. Elle a bénéficié de ce crédit d'impôt parce qu'elle a réalisé ses travaux avant la fin du mois de juin. Depuis cette date, le gouvernement a supprimé ce crédit d'impôt. Les professionnels du secteur s'inquiètent.

Près de 6 000 emplois en jeu

"Sans crédit, la conséquence est que les ménages d'un revenu modeste ou moyen vont différer leurs travaux et ne changeront plus leurs fenêtres. Du coup, il y aura probablement 6 000 emplois perdus dans les années à venir", déplore Philippe Macquart, délégué général de la filière fenêtre. Au-delà de l'impact économique, les professionnels mettent en avant l'argument écologique. Ils réclament désormais un geste du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne