Ces chômeurs qui changent de métier pour retrouver du travail

FRANCE 2

Une équipe de France 2 s'est rendue dans un lycée professionnel qui enseigne la menuiserie.

Pour retrouver du travail, certains salariés n'hésitent pas à opérer un virage à 180 degrés. Une équipe de France 2 s'est rendue au lycée professionnel de Suresnes (Hauts-de-Seine). Ici on enseigne la menuiserie, un secteur qui recrute et on sélectionne les candidats en fonction de leur motivation. Julien Dauvet a été maçon pendant neuf ans.
Quand il passe devant des chantiers, il se souvient des travaux difficiles, dehors sous la pluie, dans la boue, des charges lourdes qui ont usé son corps. À 30 ans, il décide de changer de métier. Après sept mois de chômage et des indemnités, il retourne sur les bancs de l'école. Objectif obtenir son CAP de menuiserie après neuf mois de formation. "Je sentais que c'était ma voie et maintenant que je suis dedans, je ne veux plus en sortir", explique le jeune homme.

Retour à l'emploi

Comme Julien Dauvet, une douzaine de stagiaires suivent ce cours. Ils viennent de tous horizons : assurances, banques, restauration. Ils ont en commun une solide motivation. Ici, le taux de réussite est de 100% et la chance de trouver un emploi après la formation frôle aussi ce chiffre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne