VIDEO. Nancy Huston lit un sonnet de l'écrivain portugais Fernando Pessoa

"Ce que nous sommes / Ne peut passer ni dans un mot ni dans un livre / Notre âme infiniment se trouve loin de nous..." Pour la séquence "A voix haute", Nancy Huston lit un sonnet de l'écrivain portugais Fernando Pessoa. Extrait du magazine "Ouvrez le 1" diffusé mercredi 15 mai 2019 sur Franceinfo (canal 27). 

"Ouvrez le 1", magazine de Franceinfo (canal 27) présenté les mercredis à 22h30 par la journaliste de France Télévisions Emilie Tran Nguyen et Eric Fottorino, directeur de l'hebdomadaire Le 1, demande chaque semaine à une personnalité de lire un poème en rapport avec son thème d'actualité. Cette semaine > "Romain Gary le visionnaire".

Pour la séquence A voix haute du magazine, l'écrivaine franco-canadienne, auteure de Tombeau de Romain Gary (éd. Actes Sud, 1995) et de Lèvres de pierre (éd. Actes Sud, 2018), lit un sonnet de l'écrivain portugais Fernando Pessoa (1888-1935).

"Chacun est pour autrui rêves d'autrui rêvés"

A écrire, à parler, à n'être que regard,
Toujours inapparents nous sommes.
Ce que nous sommes
Ne peut passer ni dans un mot ni dans un livre.
Notre âme infiniment se trouve loin de nous.
Nous avons beau doter nos pensées du vouloir
D'être notre âme et d'en manifester le geste.
Nos cœurs n'en sont pas moins tous incommunicables.
Dans ce que nous montrons nous sommes méconnus.
Ni ruse de pensée ni feinte d'apparence
N'est un pont sur l'abîme entre une âme et une âme.
Vers notre être profond nous sommes les sans-ponts
Voulant pourtant clamer à leur pensée leur être.
Nous sommes nos rêves de nous, des lueurs d'âme,
Chacun est pour autrui rêves d'autrui rêvés. 

Extrait du magazine "Ouvrez le 1" (replay) diffusé mercredi 15 mai 2019 sur Franceinfo (canal 27). 

> "Ouvrez le 1", un magazine télévisé, tous les mercredis à 22h30 sur Franceinfo (canal 27). 

"Le 1", un journal pour comprendre le monde, tous les mercredis en kiosque.

Vous êtes à nouveau en ligne