VIDEO. Les 4 grands édifices en ruine qui ont pu être reconstruits

BRUT

Ce 15 avril, alors que Notre-Dame de Paris brûlait encore, Emmanuel Macron a annoncé que le monument serait rénové. Voici quelques exemples d'édifices qui ont été rebâtis.


La chapelle du Saint Suaire à Turin

En 1997, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Turin est détruite par un incendie. Le monument accueillait le suaire de Turin, une des reliques les plus vénérées des catholiques puisqu'elle aurait enveloppé le corps de Jésus de Nazareth après sa mort. Avec une masse, un pompier a brisé le verre blindé qui protégeait le linceul pour l'extraire des flammes. "C'est la force du symbole de la foi chrétienne qui m'a porté", assurait-il alors. La cathédrale a pu ouvrir à nouveau ses portes en septembre 2018. 

La Fenice à Venise 

En 1996, l'opéra de Venise, la Fenice, est complètement détruit par les flammes. Inauguré en 1992, c'était l'un des théâtres les plus prestigieux du monde. Deux électriciens avaient mis le feu à l'édifice pour éviter de payer des pénalités pour retards de travaux, ils ont été condamnés à six et sept ans de prison pour ce geste. Le monument a pu être remis sur pied et rouvert en 2004. 

Le Reichstag à Berlin 

C'est également un incendie qui a ravagé le Reichstag, le Parlement allemand, en 1933. Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale l'ont endommagé davantage. Ce n'est qu'en 1999 qu'il a pu être à nouveau le siège du Parlement fédéral après avoir été totalement rénové et modernisé. Aujourd'hui, l'édifice est devenu l'emblème de la réunification allemande. 

La cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou 

Ce n'est pas un incident mais un choix politique qui a mis à terre le monument. En 1931, Staline fait raser la plus grande cathédrale orthodoxe au monde pour y bâtir à la place le palais des Soviets. Le projet n'a jamais vu le jour. En 1995, la première pierre de la nouvelle cathédrale est posée et son inauguration a eu lieu 5 ans plus tard.

Vous êtes à nouveau en ligne