VIDEO. "La curiosité a été le moteur de mon existence", déclarait Françoise Héritier dans "La Grande librairie"

L'ethnologue et anthropologue est morte à l'âge de 84 ans, a annoncé son éditrice Odile Jacob. Elle était l'invitée de François Busnel sur France 5, le 9 novembre, pour ce qui restera sa dernière apparition télévisée.

C'est sans doute l'un de ses derniers passages télés. Invitée de "La Grande librairie" sur France 5 le 9 novembre, l'anthropologue et militante féministe Françoise Héritier, morte dans la nuit de mardi à mercredi 15 novembre, était venue parler de son livre Au gré des jours (Odile Jacob). "Diriez-vous que c'est ça, cette curiosité insatiable, qui a été le moteur de votre vie, à la fois votre vie personnelle et votre vie professionnelle ?" lui demandait François Busnel.

"Oui, je crois, la curiosité, toujours envie d'aller voir ce qu'il y a derrière les choses, de comprendre ce qui paraît nébuleux (...)", lui répondait l'ethnologue, avant d'assurer : "Cette curiosité a été le moteur et continue d'être le moteur de mon existence, j'aime voir."

"La recherche du mot juste"

"Pour moi, il est essentiel de dire très précisément ce que l'on a l'intention d'exprimer et souvent le voile des mots ne nous permet pas de le dire (...)", affirmait encore Françoise Héritier. "La recherche du mot juste qui décrit exactement les choses est quelque chose qui me motive, je dirais presque passionnément et puis il y a, par ailleurs, la curiosité qui est portée simplement à tout ce qui se passe autour de vous." 

Vous êtes à nouveau en ligne