VIDEO. "Ça nous rend triste qu’ils n'aient pas accès aux livres" : elles lisent des histoires sur les réseaux sociaux

BRUT

Elles ont 8 et 13 ans, et elles lisent des histoires aux enfants à qui personne n'en lit.

Les filles Willard utilisent les réseaux sociaux pour lire des livres aux autres enfants. Depuis février 2019, elles utilisent en effet Facebook Live et Instagram pour lire des histoires aux enfants du monde entier. "On lit des histoires du lundi au vendredi à 20 heures. Et parfois, le samedi, on fait des critiques de livres", indiquent-elles.

Les deux jeunes filles souhaitent, en faisant cela, combler ce vide. "Cela nous rend triste de savoir qu'on ne leur lit pas d'histoires, qu'ils ne savent pas lire ou qu'ils n'ont pas accès aux livres", regrettent-elles. En utilisant les réseaux sociaux en particulier, les filles Willard veulent attirer l'attention sur l'alphabétisation des enfants et le manque d'accès à l'éducation.

Représenter tous les enfants

Plus de 60 % des familles modestes n'ont pas de livres pour enfants chez eux. Ainsi, quand ils auront 3 ans, les enfants issus de familles modestes auront été exposés à 30 millions de mots de moins que les enfants issus de familles aisées. Zaria et Hailey ne se soucient pas de savoir d'où viennent les enfants qui écoutent leurs sessions. Elles veulent juste que ces enfants se sentent écoutés et représentés.

Vous êtes à nouveau en ligne