VIDEO. "On s'amuse et c'est tout ce qui compte" : à 11 ans, ce jeune Américain est une drag-queen passionnée

BRUT

Être drag-queen à 11 ans, c'est possible. C’est le cas du jeune Leo Noakes, qui s'est découvert une passion pour le travestissement.

"Habitue-toi, mon chou." Voilà ce que réplique "Violet Vixen" à ses camarades de classe qui ne comprennent pas son choix. Ce jeune Américain de 11 ans, de son vrai nom Leo Noakes, a revêtu ses habits de drag-queen après avoir découvert le travestissement par hasard. "Obsédé" par les courses de dragsters, c’est en cherchant des émissions sur ce thème sur Netflix qu’il est tombé sur RuPaul Drag’s Race, une compétition de drag-queens qui l'a convaincu de se lancer.

Ce que j'aime en étant drag-queen, c'est le changement de personnalité. Tu as plus confiance en toi. C'est comme une boîte à outils : tu as tous les instruments pour façonner une meilleure version de toi-même.

"Violet Vixen"

à Brut.

"Je ne changerai pas"

Le jeune garçon est soutenu dans sa démarche par sa mère. "Devenir une drag-queen a fait beaucoup de bien à Leo, explique-t-elle. Ça lui a permis de devenir lui-même, de voir qu'il y a d'autres personnes comme lui et que ses sentiments et ses désirs n'étaient ni anormaux, ni étrangers."

L’opinion des autres à son sujet, Leo Noakes s’en moque. "La plupart des gens de mon école n’aiment pas que je sois drag-queen. Mais je leur ai clairement dit que je ne changerai pas", affirme-t-il avec confiance. À ceux qui remettent en question son choix, il répond simplement : "Sachez qu'on s'amuse et c'est tout ce qui compte."

Vous êtes à nouveau en ligne