VIDEO. "20h30 le dimanche" : le portrait de la comédienne, romancière et photographe Anny Duperey

Peinture, cinéma, télévision, théâtre, comédie musicale, écriture, photo… Anny Duperey est une artiste complète qui a exploré toutes les formes de création. Comme pour survivre à la disparition brutale de ses parents quand elle était enfant… Extrait du magazine "20h30 le dimanche" du 9 décembre 2018.

La comédienne, romancière et photographe Anny Duperey, qui était sur le plateau du magazine "20h30 le dimanche" (replay) animé en direct par Laurent Delahousse, a depuis ses débuts exploré de nombreux territoires : "Oser être plusieurs personnes à la fois, avoir plusieurs vies dans une…"

L’artiste n’a jamais cessé d’oser : peinture, cinéma, télévision, théâtre, comédie musicale, écriture, photo… Après avoir vécu un drame familial, la mort accidentelle de ses parents quand elle avait huit ans et demi, la création est devenue son refuge : les Beaux-Arts, le Conservatoire de Paris… puis la prestigieuse compagnie de Jean-Louis Barrault qui lui a ouvert les portes de la gloire.

"Rare dans sa façon d’être très belle"

Le charme d’Anny Duperey irradie les planches : "Elle est rare dans sa façon d’être très belle…" dit d’elle le comédien Jacques Weber. Et le cinéma s'est laissé séduire à son tour avec Godard d’abord, puis dans un registre plus grand public et jusqu’à une incursion à Hollywood dans les bras d’Al Pacino…

Toute expérience artistique est bonne à prendre, avec notamment son compagnon Bernard Giraudeau. L’écriture lui permet de publier Le Voile noir (Ed. Seuil) sur le drame de sa vie. Un pas décisif vers la résilience : "Je sais que viens d’écrire le livre de ma vie." Comme pour retrouver la trace de ses parents, Anny Duperey cultive la même passion qu’eux pour la photo. Elle vient de sortir Les Photos d'Anny (Ed. Seuil) dans lequel elle commente une centaine de ses clichés préférés et inédits.

> Un portrait signé Eric Cornet.

Vous êtes à nouveau en ligne