Van Gogh : une fascination pour les tournesols

FRANCE 2

Vincent van Gogh était fasciné par les tournesols, qu'il a peints à de multiples reprises. Ses toiles ont ainsi traversé les âges et restent des chefs-d'œuvres, même 130 ans plus tard.

Chaque peintre a sa fleur fétiche. Monet, les fleurs de lotus. Manet, les pivoines. Vincent van Gogh, ce sont les tournesols. En 1988 et 1989, l'artiste a peint sept tableaux représentant un bouquet dans un vase. Une grande histoire entre le peintre néerlandais et une fleur qui le fascine. En août 1988, il reçoit chez lui son ami Paul Gauguin. Pour décorer la chambre de son invité, il peint des tournesols dans un vase. La fleur symbolise le respect, l'admiration et l'amitié : elle suit le soleil toute la journée, comme pour le contempler.

À la recherche du divin et du sacré

Mais pour Vincent van Gogh, c'est aussi un symbole religieux. "Le tournesol représente la dimension divine, la dimension sacrée qu'il cherche dans la vie et dans la peinture, explique Stéphane Guegan, auteur du livre Van Gogh en 15 questions. Le tournesol cherche la lumière comme l'homme cherche Dieu, qui est lumière."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne