Tendance : le retour de la photo argentique

FRANCE 2

L'appareil photo argentique fait son grand retour. Zoom sur cette tendance qui touche les jeunes adultes. 

À 20 ans, Yann Ballanger découvre la photo argentique. Pour cet étudiant parisien, fini le numérique, il préfère "réfléchir à la photo", "prendre [son] temps" et "regarde(r) ce qu'il se passe autour". Penser au cadre et à la lumière, une découverte pour cette génération qui n'a connu que le numérique et ses clichés en rafale. À l'époque de l'argentique, tous ces réflexes étaient une évidence, car dans chaque boîtier, une pellicule de 36 poses maximum devait être introduite. Sur les réseaux sociaux, ils sont de plus en plus nombreux à échanger sur leur nouvelle passion.

Un marché florissant

En plein cœur de Paris, une boutique de 200m2 a ouvert ses portes. Elle est entièrement dédiée à l'argentique. Ici, on développe jusqu'à 1 500 pellicules par jour pour une clientèle avide de vieilles technologies. Le plaisir d'attendre est évoqué par les clients. Entre 2016 et 2017, les ventes d'appareils photo numériques ont chuté de 33%. Les marques historiques se remettent donc à proposer des argentiques, plutôt vintage et à tous les prix : de 19 à 300 euros en moyenne. Goût du mystère, de l'imperfection et de l'attente, l'argentique est une forme de résistance à la précision et à l'immédiateté du numérique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne