Spectacle : le mime, un art qui se passe des mots

Les mimes redeviennent à la mode. Rencontre avec l'un d'entre eux, Julien Cottereau.

Le mime, c'est l'art qui se passe des mots, le charme discret du silence. Tous les soirs, Julien Cottereau parle à son public, mais pas comme tout le monde. Marcel Marceau est la référence en la matière, une figure connue dans le monde entier qui s'est éteinte en 2007. Julien Cottereau lui rend hommage avec ce spectacle.

Des mots invisibles

"C'est un art de magie comique, comme disait Marceau. C'est un art qui peu faire rire parce qu'on fait des devinettes tout le temps avec les spectateurs", commente le mime-bruiteur. Savoir mimer, cela s'apprend. À l'école internationale du mime, en région parisienne, les cours affichent complet. Après Marcel Marceau, une nouvelle génération de mimes a pris le relais. Les compagnies se multiplient et le mime retrouve une nouvelle jeunesse. Julien Cottereau jongle tous les soirs avec des mots invisibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne