Sculpture : quand amour du bois et passion du rugby ne font qu'un

FRANCE 3

Pierre Armengaud, fan de rugby, est ébéniste. Depuis dix ans, il conjugue son métier et sa passion en confectionnant des ballons de rugby en bois. Un produit rare et atypique qui plaît à tous les amateurs de ballon ovale.

C'est ici qu'il a posé sa caisse à outils, dans l'atelier familial, quelque part en plein Pays cathare. Compagnon du Devoir, maître ébéniste, Pierre Armengaud maîtrise toutes les nuances du bois. Il ponce, il sculpte, il rêve en ovale. Sa passion, le rugby. Il est tombé dedans quand il était petit. Masque filtrant sur le nez, pistolet pneumatique à la main, il laque et vernit ses ballons. Le travail est minutieux, il s'effectue en silence.

Concilier deux passions

Qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige, Pierre est là, sur le terrain. Carcassonne (Aude) est le club de son cœur. Christian Labit, lui, a tout connu : l'équipe de France, plusieurs titres de champion de France et de champion d'Europe avec Toulouse (Haute-Garonne). Un ébéniste, un rugbyman ; un maître artisan d'un côté, un manager de l'autre, mais une même obsession. Passionnés de rugby et amoureux du bois. Cela fait maintenant quatre générations que cela dure. Alors, depuis le temps, Pierre s'est imposé dans le milieu de l'ovalie. Quand il ne rabote pas, il dégauchit, il tourne, il sculpte. Du frêne, de l'érable, du jatoba ou de l'ébène : lui, l'artiste du lamellé-collé, fait du sur-mesure. Des bois rares, marquetés, designés par de grands artistes peintres. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne