Russie : les Choeurs de l'Armée rouge ont repris la route

FRANCE 3

Décimés par un crash d'avion en décembre dernier, les Choeurs de l'Armée rouge refont désormais des concerts dans le monde entier, comme à la salle parisienne Pleyel.

À chacune de leurs sorties, ils rendent un hommage discret à leurs collègues disparus. Trois mois après, le destin brisé d'une partie des Choeurs de l'Armée rouge reste forcément dans les mémoires. "Ça a été une tragédie bien sûr, pour nous, pour la Russie, mais aussi pour le monde entier", explique le général Victor Eliseev, directeur des Choeurs de l'Armée rouge de la Garde nationale de Russie. Alors ils ont repris la route, presque comme avant, en bons ambassadeurs de la culture russe.

Un répertoire diversifié

Aux répétitions, surprise : du Joe Dassin, repris par son fils. Et ce n'est pas tout à faire un hasard. "J'ai appris il y a quelque temps en étant en Russie que mon père devait y faire une tournée et qu'il n'a jamais pu la faire", explique Julien Dassin. À la création des Choeurs de l'Armée rouge, en 1928, tous les chanteurs étaient militaires. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Quant au répertoire, il s'est lui aussi singulièrement diversifié.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne