Rétromobile : une Alfa Roméo vendue 14,6 millions d'euros

Le salon Rétromobile a ouvert ses portes à Paris. Il organisait, vendredi 8 février, une vente aux enchères très courue avec 150 véhicules.

La vente aux enchères du salon Rétromobile, vendredi 8 février, a commencé avec la vente d'une 2CV pour 13 000 euros, une Mehari à 32 000 euros et puis enfin les prix à six chiffres ont grisé les spéculateurs et les amateurs. La veille, les collectionneurs ont fait leurs derniers repérages. Un acheteur danois vérifie les numéros de série gravés sur chaque pièce d'une Bugatti de 1929. Il serait très rare, selon lui, de trouver une Bugatti avec tous les numéros de série identique. Le plaisir n'est pas seulement esthétique. Une De Tomaso Pantera se caresse des yeux, mais surtout s'apprivoise au volant.

Une mise à prix de 10 millions d'euros

Le clou de la journée de vente : une Alfa Roméo de 1939, comme neuve. La mise à prix est de 10 millions d'euros. Le prix final grimpe à 14,6 millions d'euros, sans les frais. Au fond de la salle de vente, les spectateurs sont dans un autre monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne