Pyrénées-Orientales : le musée d'Elne victime d'escroquerie aux faux tableaux

FRANCE 3

La moitié des œuvres exposées dans le musée Terrus, à Elne (Pyrénées-Orientales) étaient des faux. Le préjudice était important. Pendant des années, le musée municipal a acheté ces œuvres. L'affaire est portée en justice.

Coup dur pour le musée Étienne Terrus, à Elne (Pyrénées-Orientales) : une grande partie des tableaux du peintre catalan ne peuvent plus être exposés ici, car ils sont faux. La mairie, qui est propriétaire de la collection, est très embarrassée. Au total, 82 faux tableaux sont actuellement sous scellés à la gendarmerie d'Elne. Une vaste escroquerie qui ne fait aucun doute pour les experts.

Un réseau de contrefaçon à grande échelle ?

Le préjudice est estimé à près de 160 000 euros. La mairie d'Elne vient de porter plainte contre X. À la justice maintenant de déterminer qui a commandé, exécuté et vendu les faux tableaux. Au musée, désormais, on expose plus, évidemment, que les vrais tableaux peints par Étienne Terrus. Mais pour les "Amis du musée Terrus", cette affaire de faux est une catastrophe. L'affaire pourrait ne pas s'arrêter là et cacher un réseau de contrefaçon à grande échelle. D'autres peintres régionaux pourraient aussi avoir été copiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne