Philippe Besson : une nomination qui fait polémique

FRANCE 2

Nouvelle source de critiques : la nomination de l'écrivain Philippe Besson au poste de consul général à Los Angeles. Il n'est pas diplomate, mais c'est moins sa formation qui est en cause que sa proximité avec le président.

Il avait été autorisé à suivre le candidat Emmanuel Macron en coulisse avec un accès privilégié. Philippe Besson en a tiré un livre, qui raconte cette présidentielle victorieuse. Au journal de France 2 il déclarait : "cet homme-là, Emmanuel Macron, me semblait être un sujet extraordinaire pour un livre, parce qu'il partait à l'abordage comme un corsaire". L'écrivain décroche le 30 août le poste prestigieux de consul général de France à Los Angeles. Rien d'illégal puisqu'un décret présenté le 3 août dernier élargit le nombre de postes de consuls généraux que l'exécutif peut nommer.

Un proximité avec le Président qui interroge

Mais la proximité entre Philippe Besson et le couple Macron fait débat. "C'est un peu au bon plaisir du monarque parce qu'on est proche du couple présidentiel et qu'on a su flatter comme il fallait le président de la République", déplore Alexis Corbière, député La France insoumise. Emmanuel Macron se défend lui de tout copinage et le gouvernement justifie ce genre de nomination. "Je me réjouis qu'on sorte uniquement des profils le quai d'Orsay et l'Ena", a déclaré sur France 2 le porte-parole du gouvernement Benjamin Giveaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne