Paul Bocuse : la gastronomie en héritage

Paul Bocuse a régné pendant des décennies sur la haute gastronomie. Il avait réussi à construire un empire et à exporter son savoir-faire. Un an après sa disparition, ses héritiers ont pris la relève.

À Lyon (Rhône) plane le souvenir du cuisinier le plus célèbre du XXe siècle. Paul Bocuse a fait rayonner la gastronomie française. Un an après sa mort, comment ses successeurs font-ils vivre la cuisine du chef ? Son petit-fils, Philippe Bernachon, a reçu en héritage une recette d'un gâteau très spécial, servi à l'Élysée en 1975 quand Paul Bocuse a reçu la Légion d'honneur. "Le président" est aujourd'hui une des stars de la maison Bocuse. "C'était un grand-père très exigeant, toujours à 200%, mais après quand on arrivait à le capter dans des moments plus intimes, ça restait un grand-père normal", se souvient-il.

"Halte au diététique"

Depuis ses fourneaux, Paul Bocuse a bâti un empire. Huit restaurants à Lyon, mais aussi six établissements au Japon, et plusieurs aux États-Unis. Tout a commencé à Collonges-au-Mont-d'Or (Rhône), dans un restaurant classé trois étoiles depuis 1965. Paul Bocuse aimait y recevoir personnellement ses clients et construisait une philosophie pas très light : "halte au diététique", s'amusait-il à dire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne