Patrimoine : crise des vocations chez les tailleurs de pierre

FRANCE 3

Les tailleurs de pierre connaissent une véritable crise des vocations. France 3 a rencontré des jeunes en formation.

Un château qui renaît en Charente-Maritime. Ici, des apprentis Compagnon du devoir rénovent l'édifice, de la façade aux ornements situés sur le toit. "On a la chance de travailler sur des bâtiments anciens, et c'est très plaisant", confie Alexis Remes, tailleur de pierre. Un travail d'orfèvre qui n'attire plus, comme le constate Pierre Carette, chef d'entreprise. Il ne reçoit quasiment plus de demandes d'apprentissage. Cette année, les Compagnons du devoir forment seulement 120 jeunes au métier de tailleur de pierre.

Des jeunes touchés par l'incendie de Notre-Dame

Mais ce nombre pourrait augmenter après l'incendie de Notre-Dame de Paris survenu le 15 avril dernier. "On a recruté des jeunes très récemment. Quand on leur a demandé pourquoi ils s'étaient intéressés aux Compagnons, ils ont répondu avoir vu les images de Notre-Dame à la télévision", indique Cyril Chevalet, compagnon du devoir. Les demandes en construction neuve comme en restauration affluent, de quoi susciter de nouvelles vocations. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne