On vous raconte comment le 22 août 1911 la Joconde a été volée au Louvre

Carte postale illusrant le vol de la Joconde entre 1911 et 1913
Carte postale illusrant le vol de la Joconde entre 1911 et 1913 (PHOTO JOSSE)

C'est une histoire assez peu connue et pourtant elle a bien failli changer la face de l'histoire de l'art : le vol de la Joconde. Nous sommes le 22 août 1911 quand le célèbre tableau de Léonard de Vinci disparait de son emplacement au Louvre. 

A la recherche de Mona Lisa envolée. L'enquête de France 2 propose un petit retour en arrière sur une histoire incroyable. Celle du vol de La Joconde le 22 août 1911. Entre la Sainte Catherine du Corrège et l'allégorie du Titien, il n'y a plus qu'un trou béant et quatre clous au mur. 

Coup de foudre au Louvre

L'histoire du vol de La Joconde est en fait un coup de foudre entre un certain Vincenzo Peruggia et la mystérieuse Mona Lisa. Le voleur est un vitrier italien qui avait travaillé au Louvre lors de l'encadrement du tableau. Il connaît les lieux par coeur. Profitant de la fermeture du musée, il s'approche de La Joconde sans difficulté. Il est 7 heure du matin, nous sommes le lundi 21 août 1911. En quelques minutes il s'empare du tableau, le dissimule sous sa blouse d'employé et rentre chez lui, dans le Xe arrondissement de Paris. Le chef d'oeuvre de Léonard de Vinci restera caché sous le lit de Vincenzo durant plus de deux ans. 

Il arrive chez lui avec le tableau et se décoiffe pour faire semblant d'être tombé du lit. Il dit à la concierge "Mamma mia, je suis en retard, hier on a fait la bringue" et il a son alibi !Silvio Perrugia Petit-fils de Vincenzo Perrugia

Interrogé avec les autres employés du musée du Louvre, il sort à la police son alibi qui l'accepte.

Picasso et Apollinaire soupçonnés

L'affaire fait les choux gras de la presse et remonte même jusqu'au ministre. Mona Lisa devient la femme la plus recherchée au monde. Interrogatoires en pagaille, les soupçons se portent même sur d'improbables suspects. Picasso et Apollinaire ! Deux statuettes avaient été retrouvées dans leur atelier. 

Carte postale humoristique s\'amusant du vol de la Joconde
Carte postale humoristique s'amusant du vol de la Joconde (PHOTO JOSSE)

Erreur fatale

L'enquête piétine et le voleur passionné a repris sa vie d'avant, comme si de rien était avec juste un petit truc en plus. 

Il a créé une relation affective avec ce tableau, au final je me dis "c'est mieux qu'il ait pris une femme qu'un homme"Silvio PerrugiaPetit-fils de Vincenzo Perrugia

Mais après deux ans de relation, les sentiments s'étiolent et Vincenzo cherche à revendre le tableau. Mais pas n'importe où, il souhaite ramener Mona Lisa chez elle en Italie. En 1913, il contacte Alfredo Geri, un antiquaire de Florence afin de revendre le tableau. Le 10 décembre l'antiquaire arrive accompagné du directeur de la galerie des Offices. Constatant l'authenticité du tableau, ils alertent la police. Peruggia est arrêté à son hôtel.

Il a réussi à commettre l'un des plus célèbres vol de l'histoire

Vincenzo, petit homme simple, peintre en bâtiment, affirme avoir agi par "patriotisme" et n'écope que d'un an de prison. Patriotisme, espionnage, commande d'un faussaire, plusieurs hypothèses tournent autour du mobile. On préfère l'option beaucoup plus romantique d'un coup de foudre pour le plus mystérieux sourire du monde.

La Joconde retrouvée
La Joconde retrouvée (MP/Portfolio/Leemage)

Après une tournée triomphale en Italie, la Joconde est restituée au Louvre le 4 janvier 1914, où elle fait l'objet d'une surveillance renforcée. Cette histoire rocambolesque a donné l'oeuvre de Vinci une renommée internationale. C'est aujourd'hui le tableau le plus célèbre au monde. 

Vous êtes à nouveau en ligne