Notre-Dame de Paris : rebâtir la cathédrale en cinq ans, impossible ?

France 3

Emmanuel Macron a annoncé, mardi 16 avril, qu'il souhaitait que la cathédrale de Notre-Dame de Paris soit rebâtie en cinq ans. Le chantier pourrait s'avérer plus complexe que prévu.

C'est un pari audacieux pour un projet colossal. Redonner vie à Notre-Dame de Paris en seulement quelques années, c'est l'engagement qu'a pris Emmanuel Macron mardi 16 avril lors de son allocution présidentielle. "Nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame plus belle encore, et je veux que cela soit achevé d'ici cinq années, nous le pouvons", a-t-il promis en soirée. "La forêt" de poutres qui constituait la charpente et la flèche de l'édifice étaient en chêne massif, conçues à l'époque avec des arbres de plus de 400 ans. Mais il en manque aujourd'hui en France pour reconstruire ce chef-d'œuvre gothique dans les délais impartis. Il faudra faire autrement. 

Une structure en bois ou en métal ?

La reconstruction pourrait être possible avec des bois du XXI siècle et avec le même rendu, selon Jean-Claude Bellanger, secrétaire général des Compagnons du devoir. D'après lui, avec des technologies d'aujourd'hui, "en deux ans c'est fait". La charpente doit-elle d'ailleurs être en bois ? Rien n'est encore tranché. Certains architectes imaginent une structure en métal, plus légère et concevable en atelier. Mais la phase de sécurisation du monument pourrait encore être longue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne