Notre-Dame de Paris : "On a souhaité montrer notre mobilisation d'éditeur", réagit la PDG de Livre de Poche

Notre-Dame de Paris, après l\'incendie qui a ravagé la cathédrale, le 17 avril 2019.
Notre-Dame de Paris, après l'incendie qui a ravagé la cathédrale, le 17 avril 2019. (ERIC FEFERBERG / AFP)

L'éditeur Livre de poche, tout comme Gallimard et Pocket, a annoncé reverser 1 euro par exemplaire vendu du roman de Victor Hugo en faveur de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame.

"On a souhaité montrer notre mobilisation d'éditeur", a confié mercredi 17 avril sur franceinfo Véronique Cardi, PDG du Livre de poche, après avoir annoncé reverser une partie des bénéfices du roman de Victor Hugo en faveur de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame. Depuis mardi, le roman Notre-Dame de Paris s’arrache en librairie, devenu en quelques heures numéro 1 des ventes en ligne. 

"On a souhaité œuvrer et permettre surtout aux acheteurs de se mobiliser en faveur de la reconstruction de la cathédrale. Ayant vendu en un jour autant qu'en une année (3 000 exemplaires), on s'est dit qu'il fallait nous mobiliser à travers les ventes de cette ouvrage", a-t-elle poursuivi.

"Une valeur refuge"

Interrogée sur la forte hausse des ventes du livre de Victor Hugo, Véronique Cardi répond : "C'est assez inouï un tel engouement. Il est vrai que le lien est absolument direct entre la cathédrale et le livre de Victor Hugo. C'est ce livre qui a contribué à la renommée de ce monument de Paris dans le monde entier. Il reste une valeur refuge", explique-t-elle.

"Les gens ont ressenti spontanément et immédiatement le besoin de se tourner vers ce livre pour faire vivre leurs émotions, se relier à ce qui fait partie de leur culture et de leur patrimoine. Ils vont pouvoir le faire en faveur de la reconstruction de Notre-Dame de Paris", conclut-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne