Notre-Dame de Paris : des mécènes recherchés pour restaurer la cathédrale

FRANCE 3

Il y a urgence à trouver 100 millions d'euros pour restaurer un des emblèmes de la capitale : la cathédrale Notre-Dame de Paris. Elle est usée par le temps et rongée par la pollution. L'argent public ne suffit plus, il faut trouver des mécènes, notamment américains.

Chaque année, ils sont 12 millions à venir photographier la cathédrale Notre-Dame de Paris et ils ne sont pas déçus du voyage. "C'est l'un des plus grands symboles de la France", assure un touriste. Si la façade de l'édifice a été entièrement rénovée, partout ailleurs, la cathédrale fait son âge. Le monument construit au 12e siècle subit les assauts conjugués du temps et de la pollution. Les statues tombent en morceaux. On en retrouve ici et là à même le sol en attendant des jours meilleurs.

Objectif affiché : 100 millions d'euros de dons privés

"Nous avons deux gargouilles, une première dont il manque la tête qui est tombée un beau jour d'été. Et puis la seconde à côté est complètement tombée et a été remplacée par un tube de PVC", détaille André Finot, responsable de la communication. Pire que la pierre qui s'effrite, les arcs-boutant qui soutiennent la nef menacent de s'effondrer. L'État donne chaque année 2 millions d'euros pour restaurer la cathédrale, mais il en faudrait cinquante fois plus. Pas question de faire payer les fidèles. Des mécènes américains sont bien décidés à sauver Notre-Dame. Une fondation a été créée aux États-Unis à cet effet. La campagne de dons a commencé. L'objectif affiché est d'atteindre 100 millions d'euros de dons privés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne