Nino Ferrer : le chanteur du sud est mort il y a vingt ans

FRANCE 3

Le 13 août 1998, Nino Ferrer mettait fin à ses jours dans son domaine de la Taillade, à Saint-Cyprien, dans le Lot. La région reste encore très attachée à la mémoire du chanteur.

En plus de vingt ans, dans ce café du Lot, rien n'a changé, ou presque. Seul Nino Ferrer manque à l'appel. Les habitués se souviennent pourtant du chanteur. En 1977, le chanteur s'installe loin de Paris et du show-business avec sa femme et son fils Pierre. Le chanteur souhaite alors fuir la ville, source d'angoisse.

Se ressourcer, travailler et enregistrer

Dans son domaine de la Taillade, Nino Ferrer se ressource aux côtés de sa famille et de ses amis. Il travaille et compose ses albums dans son studio personnel. Entouré de sa famille, il écrit l'un de ses plus grands succès : On dirait le sud. La musique le passionne, tout comme la peinture, mais cela n'aura pas suffi pour combler son mal-être. Il y a tout juste vingt ans, le 13 août 1998, le chanteur a mis fin à ses jours dans un champ du domaine de la Taillade, sa maison du Lot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne