Métiers de la BD : faire de sa passion un travail

S'intégrer dans les métiers artistiques et vivre de sa passion est le rêve de beaucoup d'individus.

Deux dessinateurs sarthois sortent chacun leur bande-dessinée (France 3 Pays de la Loire)

Convertir la passion que l'on a en travail est bien entendu le rêve de tous : mais le neuvième art n'est pas forcément le plus accueillant et il reste beaucoup de candidats pour très peu de lauréats. Un très bon sens du dessin est requis et il convient de savoir où il est possible d'exercer ces métiers de la BD et sa formation.  

Les métiers de la BD : parcours et formations

Pour s'intégrer dans les métiers de la BD, il n'existe pas de parcours type et plusieurs grands dessinateurs ont été et sont autodidactes. Il est possible de suivre une formation après le bac de 3 à 5 ans dans une école d'art publique ou privée. Les écoles privés les plus connues proposent des formations spécifiques à la bande dessinée et permettent une formation professionnalisante pour les métiers de la BD. Il importe de bien choisir son parcours en fonction de ses désirs et de ses possibilités : choisir son métier n'est pas une étape facile et il faut être sûr de son choix en matière de formation.

Lieux d'exercices des métiers de la BD

Les métiers d'art en France renvoient à des carrières et des lieux d'exercices bien différents, souvent corrélés avec la formation.  Les métiers de la Bande Dessinée peuvent s'exercer en plusieurs statuts. En indépendant, les maisons d'éditions recrutent des dessinateurs petit à petit pour des nouveaux projets et surfent sur la vague de succès des bande dessinée et mangas japonais : le free-lance est ainsi une manière de rester libre tout en démarchant les éditeurs pour publier et être reconnu. Il est possible de monter un collectif afin de ne pas rester trop en solo chez soi. Le plus important est de se lancer en ayant conscience des difficultés de ce secteur d'emploi.

Vous êtes à nouveau en ligne