Des dessins originaux de la série "Martine" s'envolent aux enchères

FRANCE 3

Des dessins originaux de Martine ont été mis aux enchères samedi 27 avril lors d'une vente où figuraient aussi des dessins de maîtres de la BD comme Hergé, Bilal, Morris ou Franquin.

Martine a déjà 65 ans et pourtant, la petite fille a fait s'envoler les enchères samedi 27 avril lors d'une vente par la maison Artcurial. Cette vente BD de la maison Artcurial a vu avec Herger l’une des plus hautes enchères, 130 000 euros pour la planche 56 de l'album de Tintin Coke en stock, réalisée en 1955. Le dessinateur Enki Bilal a atteint le plus haut prix de la vente : une planche de La Femme Piège est partie à 149.500 euros, doublant son estimation.

Mais c’est bien l’héroïne enfantine Martine qui a créé l’événement. Les 27 illustrations originales de ses aventures imaginées par Marcel Marlier pendant près de 50 ans, des gouaches sur papier provenant des différentes aventures de Martine Martine à la foire, à la montagne, à la mer...) totalisent 559.000 euros, cinq fois l'estimation, a indiqué la maison Artcurial. Le dessin de Martine, petit rat de l’opéra s'est envolé à près de 50 000 euros, soit plus de 12 fois l’estimation, a rapporté la maison de ventes. 

Martine bientôt au cinéma

L'illustrateur, le père de Martine, Marcel Marlier est décédé il y a 8 ans. Il habitait en Belgique et a consacré sa vie entière à son héroïne Martine. Une fascination qui remonte à sa propre enfance. Jeune garçon, Marcel Marlier avait le béguin pour une jeune voisine.

Le succès de Martine ne s'est jamais démenti. En quelques chiffres, Martine c'est 60 albums, 110 millions d'exemplaires vendus dans 40 pays. Ce samedi, c'était une première, la famille a bien voulu se séparer de 27 gouaches d'origine pour les mettre aux enchères. Consécration, Martine doit bientôt prendre vie au cinéma pour de nouvelles aventures. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne