Le photojournalisme est "une profession sinistrée"

FRANCEINFO

Jean-François Leroy, directeur du festival VISA pour l’image qui met à l’honneur le photojournalisme, est invité dans le JT du soir de franceinfo.

Le secteur de la presse et du photojournalisme est en crise. "C’est vrai qu’avec la baisse des tarifs, les magazines qui dépensent de moins en moins d’argent pour produire des reportages, c’est une profession sinistrée. Beaucoup de photographes que je connais sont dans des situations pénibles", témoigne Jean-François Leroy, directeur du festival VISA pour l’image.

VISA pour l’image maintenu et gratuit

700 photographes ont signé le 10 juin un appel adressé à Emmanuel Macron pour sauver la photographie concurrencée notamment par toutes ces photos sur les réseaux sociaux. "Le photojournaliste travaille son sujet et le prépare. Il raconte une histoire donc c’est une construction comme une écriture. Le jour où je verrai partir un photographe amateur en Tchétchénie, je me ferai du mouron, mais ce n’est pas encore le cas", commente-t-il.

VISA pour l’image est maintenu du 29 août au 13 septembre à Perpignan (Pyrénées-Orientales). C’est un festival gratuit avec comme programmation cette année Covid-19, crise écologique et révoltes urbaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne