Le dernier film de Woody Allen, qui devait sortir en salles en 2018, sera distribué en France en septembre

Le réalisateur Woody Allen au Festival de Cannes 2016, le 11 mai 2016
Le réalisateur Woody Allen au Festival de Cannes 2016, le 11 mai 2016 (EUAN CHERRY / MAXPPP)

"Un jour de pluie à New York", le 50e long métrage de Woody Allen sortira au cinéma le 18 septembre 2019.

Le dernier film de Woody Allen, jamais sorti en salles en raison d'anciennes accusations d'agressions sexuelles visant le réalisateur américain, sera sur les écrans français le 18 septembre, a annoncé son distributeur Mars films sur Twitter.

"Un jour de pluie à New York", le 50e long métrage de Woody Allen sortira au cinéma le 18 septembre 2019. Le film réunit au casting Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez et Jude Law. "Cette comédie romantique se passe de nos jours à New York City", a indiqué Stéphane Célérier, à la tête de Mars films.

Distribué par Amazon, "Un jour de pluie à New York" est bouclé depuis 2017 et devait initialement sortir en salles début 2018, ce qui n'a pas eu lieu, à cause d'accusations sur le passé de Woody Allen, qui ont resurgi. Il n'a pas non plus été mis en ligne sur la plateforme vidéo d'Amazon.

Le cinéaste rattrapé par des histoires de harcèlement

Depuis le début de la vague du #MeToo, le cinéaste new-yorkais a été rattrapé par les accusations d'abus sexuels lancées par sa fille adoptive Dylan en 1992. Les poursuites à son encontre ont été abandonnées après deux enquêtes distinctes de plusieurs mois, menées à l'époque.

Mais Dylan Farrow, soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow et son frère Ronan Farrow (le journaliste vedette de #MeToo, dont les révélations ont fait tomber le producteur Harvey Weinstein), a renouvelé, début 2018, ses accusations, que Woody Allen a toujours réfutées.

Son image étant brouillée, le réalisateur de "Manhattan" et d'"Annie Hall" a vu plusieurs acteurs et actrices qui ont travaillé avec lui prendre leurs distances publiquement et indiquer qu'ils ne souhaitaient plus collaborer avec lui. Timothée Chalamet avait ainsi affirmé vouloir reverser son cachet à des associations caritatives défendant les femmes et la communauté LGBT.

Une action en justice contre Amazon

Pour sa part, le cinéaste a attaqué Amazon devant la justice américaine pour rupture abusive de contrat, reprochant au géant d'internet d'avoir mis fin à leur engagement. Il réclame au minimum 68 millions de dollars.

La relation entre Amazon et Woody Allen avait commencé avec "Café Society" (2016), dont le studio avait acheté les droits, avant de produire et de distribuer "Wonder Wheel" (2017), puis de signer un engagement pour quatre films supplémentaires.

Vous êtes à nouveau en ligne