La tour Eiffel fermée pour cause de grève

La Tour Eiffel, le 27 juillet 2018. 
La Tour Eiffel, le 27 juillet 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

La direction et le personnel s'opposent à propos de l'organisation de l'accueil des visiteurs. Les syndicats CFT et FO dénoncent le nouveau système de préventes qui génère des "files d'attentes parfois monstrueuses".

Voilà qui risque de décevoir de nombreux touristes. La tour Eiffel, qui accueille plus de six millions de visiteurs par an, a fermé ses portes, mercredi 1er juillet, à partir de 16 heures, en raison d'un conflit entre la direction et le personnel mécontent de l'organisation de l'accueil des visiteurs.

Les syndicats CFT et FO avaient déposé un préavis de grève pour le 1er août afin de dénoncer le système de prévente de billets "sur rendez-vous" mis en place par la direction début juillet, qui génère des "files d'attentes parfois monstrueuses" épuisant les salariés.

Le célèbre monument parisien a été à plusieurs reprises touchée par des grèves : en octobre dernier, elle avait été fermée au public en raison d'un arrêt de travail de ses salariés, et en septembre, elle avait été partiellement fermée dans le cadre de la mobilisation contre la réforme du Code du travail.

Vous êtes à nouveau en ligne