La "Petite danseuse" d'Edgar Degas : un scandale dans le monde l'art

FRANCE 2

En 1881, Edgar Degas, le peintre impressionniste expose pour la première fois une sculpture : un petit rat de l'opéra, sa "Petite danseuse". Pourquoi alors cette oeuvre a-t-elle choqué son temps ?

La danseuse est si réaliste qu'elle est presque dérangeante. C'est ça qui choque en premier lieu au XIXe siècle lorsqu'Edgar Degas, grand peintre impressionniste, dévoile sa "Petite danseuse". La statue originale est faite de cire, avec un ruban en coton dans des cheveux en crin. Une sculpture aux faux airs de momie, disent certains critiques. L'autre scandale a trait à la jeune fille qui a servi de modèle pour cette sculpture. Dans l'atelier d'Edgar Degas, des ébauches crayonnées mettent en avant un nom : Marie van Goethem.

La face cachée d'un milieu

Celle-ci était une adolescente pauvre qui voulait sortir de la misère quoiqu'il en coûte. Aussi, Edgar Degas évoque-t-il, par sa sculpture, la prostitution dans le milieu des petites danseuses. Une oeuvre au parfum de scandale. "Cela montre les faux semblants d'une société qui allait regarder la grâce de ces petites filles sur scène, mais qui aussi, pour certains grands bourgeois, les attendaient en coulisse après", souligne Marine Kisiel, commissaire de l'exposition "Degas danse dessin", au musée d'Orsay. Sulfureuse en 1881, la Petite danseuse de 14 ans attire aujourd'hui le respect. Après le scandale, le peintre n'exposa plus jamais une seule de ses sculptures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne