L'auto-édition : une alternative à la lecture ?

Cette vidéo n'est plus disponible

La salon du livre va ouvrir ses portes vendredi 24 mars, l'occasion de revenir sur la lecture par écran qui est de plus en plus en vogue et qui a permis d'ouvrir les portes de l'édition à certains auteurs.

L'auto-édition a du bon et peut permettre de gagner sa vie grâce aux plateformes de téléchargement. Bruno Combes est un romancier à succès : après une carrière dans l'industrie pharmaceutique, il a décidé de devenir écrivain. Il a décidé d'auto-éditer ses trois premières histoires, qu'il a donc mises en vente sur des plateformes de téléchargement sans passer par un éditeur classique. Un succès total puisque déjà 150 000 lecteurs ont été séduits.

Vivier de recrutement pour les éditeurs

Bruno Combes fait sa pub lui-même sur les réseaux sociaux : "J'ai voulu énormément travailler ma communauté de lectrices et de lecteurs", explique-t-il. Fort de son succès, Bruno Combes a sorti un nouveau roman chez un éditeur traditionnel. L'auto-édition est un vrai vivier de recrutement pour les éditeurs classiques qui gardent des atouts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne