"Gloria Bell", l'histoire drôle et joyeuse d'une femme "ordinaire comme on en voit peu au cinéma"

\"Gloria Bell\" de Sebastian Lelio
"Gloria Bell" de Sebastian Lelio (Mars Film)

Dans "Gloria Bell", au cinéma mercredi, Julianne Moore incarne une femme dynamique et indépendante. La cinquantaine frémissante, cette femme divorcée, déterminée à défier la solitude ne désespère pas, loin de là, de sa situation de célibataire de la classe moyenne.

À 58 ans, l'actrice américaine multi-récompensée Julianne Moore est fière d'être Gloria Bell dans le film de Sebastian Lelio, qui sort en salles mercredi 1er mai. C'est le portrait d'une femme de la classe moyenne qui assume son âge, sa liberté et tout ce qui va avec.

En 2014, Gloria était chilienne et déjà, elle avait conquis le public. En faisant lui-même un remake américain de son film, Sebastian Lelio offre à Julianne Moore l'un des plus beaux rôles de sa carrière.

L\'actrice américaine Julianne Moore et l\'acteur américain John Turturro dans \"Gloria Bell du réalisateur américain Sebastián Lelio 
L'actrice américaine Julianne Moore et l'acteur américain John Turturro dans "Gloria Bell du réalisateur américain Sebastián Lelio  (JAIMIE TRUEBLOOD / Mars Film)

"Elle pourrait être un second rôle"

Gloria est divorcée, ses enfants sont grands et pas toujours présents, financièrement elle fait ce qu'elle peut, mais elle garde une énergie intacte. Cette femme commune, qui assume son âge, sort seule le samedi soir, chante à tue-tête dans sa voiture... Julianne Moore la sublime entre rires et larmes : "Elle pourrait être un second rôle", confie l'actrice. "Dans ce film, elle est au cœur du récit, dans chaque plan, et les seuls qui la voient dans sa totalité, ce sont les spectateurs. Le public s’identifie alors à quelqu’un avec qui il ne le fait pas habituellement, et c’est aussi très drôle et joyeux", explique-t-elle.

Elle est une femme ordinaire, comme on en voit peu au cinéma.Julianne Moore

Sans grand discours féministe, Gloria nous dit que le diktat de la jeunesse est une stupidité, c'est son expérience de la vie qui la préservera d'un homme charmant mais pas clair. Gloria a envie d'aimer et d'être aimée, prend des coups, se relève, retourne danser. Avec Julianne Moore elle nous dit tout simplement qu'il n'ya pas d'âge pour aimer la vie.

Vous êtes à nouveau en ligne