Françoise Nyssen : enquête sur les travaux de sa maison d'édition

FRANCE 2

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen est visée par une enquête concernant l'agrandissement de la maison d'édition Actes Sud à Paris. 

Avec un bilan à la tête du ministère de la Culture jugé décevant par l'exécutif, cette enquête pourrait fragiliser davantage Françoise Nyssen. Selon le Canard enchaîné, en 1997, les locaux d'Actes Sud Paris, maison d'édition qu'elle dirigeait, auraient été agrandis de 150 m2, sans autorisation ni déclaration au fisc. Une association de défense du patrimoine va porter plainte contre la ministre.

"Si la justice est saisie, elle suivra son cours"

Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire. En déplacement, la ministre admet une faute : "Aucune entreprise n'est au-dessus de la loi, l'annonce faite par Actes Sud de régulariser est une évidence", a-t-elle déclaré. Mercredi 22 août, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, rappelait sèchement le règlement : "Si la justice est saisie, elle suivra son cours", a-t-il déclaré. Les locaux d'Actes Sud en Arles (Bouches-du-Rhône) avaient aussi été agrandis en 2011 sans autorisation. Si Françoise Nyssen est mise en examen, elle sera forcée de quitter le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne