Feuilleton : artisans aux mains d'argent (2/5)

FRANCE 2

France 2 se rend à Londres pour découvrir l'un des plus grands souffleurs de verre au monde, Peter Layton. Ses œuvres se vendent partout sur la planète au prix de plusieurs milliers d'euros.

Au cœur d'une ville-monde faite d'acier et de verre, une petite rue parfaitement londonienne. Nous sommes chez Peter Layton, l'un des plus illustres maîtres verriers du monde. Un lieu où le souffle du temps ne semble pas avoir de prise. Ici, le verre est en fusion. Il est coupé, caressé, affiné, poli, arrondi, refroidi. Une matière vivante et sauvage domptée depuis près de cinq décennies par Peter Layton, un style haute couture du verre.

Des œuvres magistrales

Ҫa commence toujours dans un four de verre en fusion, à 2 300°C. Une pâte de verre pigmenté de couleur qu'il faut façonner progressivement. Tout se passe sous le contrôle et les regards curieux de Peter Layton. À 80 ans, l'homme a passé le flambeau. Dernière étape : l'œuvre doit maintenant reposer 36 heures dans ce four, une sorte de coffre-fort. Les plus belles pièces de Peter Layton se vendent plusieurs milliers d'euros. Certaines parcourent le monde, notamment cette œuvre magistrale, une sorte d'oiseau aux ailes de verre et d'acier, construite au cœur du navire de croisière "Legend of the Seas". Lors d'une traversée de l'Atlantique, le bateau est pris dans une tempête. L'œuvre de Peter Layton n'a subi aucun dégât, voguant avec grâce au rythme de la houle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne