Festival de Deauville : Mélanie Laurent signe "Galveston", son premier film réalisé aux États-Unis

FRANCE 3

La comédienne et réalisatrice française s'est frottée pour la première fois aux exigences du travail outre-Atlantique.

Le 44e Festival du cinéma américain de Deauville a ouvert ses portes samedi 1er septembre, loin des super productions hollywoodiennes, c'est l'occasion de découvrir des films en avant-première. Parmi les quatorze en compétition on trouve Galveston, le cinquième long métrage de Mélanie Laurent, le premier en langue anglaise pour la Française. 

"J'avais un grand fantasme d'aller filmer ce pays"

"J'avais l'impression de repartir à zéro parfois. j'avais un grand fantasme d'aller filmer ce pays (les États-Unis), avec cette lumière qui est très particulière là-bas, de travailler avec de grands acteurs américains. D'essayer surtout de faire quelque chose de très différent. D'essayer de choisir le film qui allait m'emmener complètement ailleurs", confesse la comédienne et réalisatrice française, qui s'est attaquée là à l'adaptation d'un best-seller.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne