Églises : quand des particuliers s'en mêlent

FRANCE 2

Si certains lieux de culte obsolètes sont amenés à être détruits, des particuliers les rachètent pour être transformés.

Chaque année, une vingtaine d'églises sont rachetées pour être transformées. C'est le cas de celle de Saint-Louis, située en plein cœur d'un quartier populaire de Tourcoing (Nord). Complètement à l'abandon, elle était vouée à être détruite, mais un particulier est tombé sous le charme. C'est un compagnon charpentier qui a racheté l'église en 2009. Il y a installé son logement, son atelier de construction et il y accueille un chantier-école où il transmet son savoir-faire à des jeunes en service civique. Pour acquérir cet édifice de 1 200 mètres carrés, le propriétaire des lieux a déboursé 20 000 euros et s'est engagé à faire des travaux.

Dans l'église Saint-Louis, le Far Lab

Pour l'instant, la rénovation a déjà coûté un million d'euros. À l'église Saint-Louis, il y a aussi le Far Lab, un laboratoire imaginé dans l'édifice et qui répertorie tous les projets de rénovation pour des églises menacées. Des projets, il y en a beaucoup, quelques-uns qui concernent des rénovations d'églises en logements privatifs, mais la majorité qui gardent quand même la vocation d'ouverture au public des lieux avec des bibliothèques, des restaurants ou des cinémas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne