Églises : des monuments en péril

FRANCE 3

En trois jours, les promesses de dons pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris dépassent maintenant le milliard d'euros. Des fonds privés, mais aussi publics, et cela suscite la polémique. Certains pensent que cet argent serait plus utile à la rénovation de leur patrimoine local.

Le clocher de l'église de Saint-Amans-Soult, dans le Tarn, n'a plus de flèche depuis six mois, frappée par la foudre lors d'un violent orage. Depuis, l'édifice a été sécurisé, mais pour commencer les travaux estimés à plus d'un million d'euros, le maire espère trouver de généreux donateurs. Plus d'un milliard d'euros sont désormais promis à Notre-Dame de Paris. Une cagnotte qui ferait les affaires de nombreux villages, où certains édifices religieux menacent chaque jour de s'effondrer.

"Plus on attend, plus ça va coûter cher"

Selon l'historien des religions Odon Vallet, il suffirait parfois de quelques milliers d'euros de dons pour rénover ces édifices. "Plus on attend, plus ça va coûter cher", prévient-il. Cette église alsacienne, elle, vient de recevoir un don inespéré : plus d'un million d'euros légués par l'une de ses paroissiennes décédées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne