Détroit rend hommage à leur reine : Aretha Franklin

France 3

Aux États-Unis, les hommages se succèdent au lendemain de la mort d'Aretha Franklin. La Reine de la soul est décédée à l'âge de 76 ans, emportée par un cancer. Depuis, on célèbre la grande dame. Ses chansons passent en boucle sur les ondes. 

L'Amérique qui se console, s'embrasse et pleure la mort d'Aretha Franklin. Des larmes devant son église, celle fondée par son père pasteur, le lieu où elle a chanté quand elle était enfant. "Elle avait 5 ou 6 ans, avec son père, le révérend Franklin, elle montait sur une caisse et chantait du gospel. Elle était douée", se souvient une femme devant l'église. "Tu nous manqueras", "merci", ou encore "respect pour la reine", avec ces mots, les paroissiens rendent hommage à l'enfant du pays.

Les clubs de jazz lui rendent hommage

Elle a vécu toute sa vie à Détroit (États-Unis) dans un quartier pauvre. Au musical de Détroit, elle est saluée. Jeudi 16 août au soir, les clubs de jazz faisaient résonner sa musique. Jouer du blues et du jazz jusqu'au bout de la nuit pour célébrer la musique soul. Détroit entre peine et joie à l'image de sa reine : Aretha Franklin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne