Danse : des ballerines à la pointe

France 2

Les "pointes", ces chaussons de danse classique, sont apparues au 19e siècle. Aujourd'hui, elles font partie du quotidien des ballerines.

Elles commencent avec des chaussons souples qu'on appelle des demi-pointes. Puis un beau jour, elles enfilent leurs premières pointes. Ces chaussons rigides permettent de se dresser sur le bout des orteils. Même s'ils font souffrir, tous les petits rats en rêvent. "J'ai l'impression de grandir d'un coup. C'est un peu magique", confie une jeune danseuse.

À partir de 10 ans

Apparus au 19e siècle, avec les grands ballets romantiques, ces chaussons apportent de la légèreté, mais aussi de la virtuosité : sur pointes, les danseuses tournent beaucoup plus vite. Les élèves de l'Opéra de paris apprennent très tôt à préserver leurs orteils, car la pointe est un instrument de torture habillé de satin et de rubans. Elles commencent les pointes à la barre à l'âge de 10-11 ans : il faut être suffisamment musclée et avoir les chevilles solides, pour éviter les entorses. Un jour peut-être, comme les étoiles, elles signeront des autographes sur leurs souliers de satin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne