Culture : les clichés mythiques de Jean-Marie Périer

France 3

France 3 vous propose de plonger dans les années yéyés en feuilletant l'album de Jean-Marie Périer. Vous connaissez forcément ses photos de Johnny Hallyday, Sylvie Vartan ou encore des Rolling Stones.

Rares sont les stars des années soixante à avoir échappé à l'objectif de Jean-Marie Périer : le photographe des yéyés s'expose désormais dans les galeries d'art. Il revient sur l'un de ses clichés les plus célèbres, celui qui a immortalisé Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, endormis sur la banquette arrière d'une voiture en 1971. "J'avais apporté la Rolls dans le studio, pour faire une photo bien léchée, mais ils revenaient de tournée, alors je leur ai dit 'faites semblant de dormir'. Ce qui est drôle, c'est qu'ils étaient tellement fatigués qu'ils se sont vraiment endormis ! Après la photo, je les ai laissés, ils ont dormi là une heure".

Des "mômes [...] qui n'avaient peur de rien"

Autre cliché mythique, celui de Michel Sardou, enveloppé d'un drapeau américain à Los Angeles en 1971 : "On était allés en Amérique, parce que je les emmenais peut-être tous en Amérique, tout le temps. Nous, on avait fait ça comme un hommage, explique le photographe, on s'était dit 'au milieu de Sunset boulevard, on met un drapeau américain, ça va être vraiment un hommage'. Mais on avait oublié qu'il y avait la guerre du Vietnam en même temps, ce qui fait qu'il y a des Hells Angels qui sont arrivés, et on a été obligés de se casser en courant parce qu'ils voulaient vraiment lui casser la figure". Époque bénie où les artistes se pliaient à toutes les volontés de l'ami photographe, à l'image de Jacques Dutronc et Sylvie Vartan façon Les Visiteurs : "Elle, la robe, ça la faisait marrer de la mettre, lui l'armure, il était moins chaud", confie le photographe, qui résume l'époque ainsi : "J'avais devant moi que des mômes qui étaient jeunes et beaux, qui démarraient leur carrière, et qui donc n'avaient peur de rien."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne