Voir la vidéo
FRANCE 3

Cinéma : "M", le premier film de Sara Forestier

C'est une rencontre pas tout à fait comme les autres. Lila est bègue. Mo, lui, ne sait ni lire ni écrire. Les débuts sont difficiles. M, c'est l'histoire de deux écorchés de la vie, mais que le handicap, finalement, va rapprocher. "Moi je parle du bégaiement comme juste un empêchement de pouvoir s'exprimer. C'est pareil pour l'illettrisme. Je ne voulais pas en parler comme un sujet de société, mais comme une chose que ce personnage cache parce qu'on a honte de montrer quelque chose", explique Sara Forestier.

Une très belle romance

Pour plus de réalisme, la jeune réalisatrice et comédienne s'est immergée dans l'univers des bègues. Une scène a ainsi été tournée dans un vrai groupe de parole. Alain Paute l'anime chaque semaine. C'est lui qui a accompagné et coaché Sara Forestier. "M" comme Mo, et comme la première lettre de l'alphabet qu'il va apprendre. "M", comme "je t'aime", car ce film est avant tout une très belle romance : deux êtres vulnérables et abîmés, que l'amour parviendra à réparer.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus